Copropriétés : les aides financières évoluent en 2018

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) vous permet de déduire de votre impôt une part des dépenses réalisées pour l’amélioration énergétique de votre résidence principale. A partir du 1er janvier 2018, quelques évolutions sont à noter.

Les changements à noter :

  • Les sommes dépensées pour la réalisation d’un audit énergétique (hors cas d’obligation réglementaire) sont éligibles au CITE. Cela concerne donc les copropriétés en chauffage individuel, mais aussi les copropriétés en chauffage collectif comprenant moins de 50 lots.
  • Certaines dépenses seront exclues du dispositif à compter du 1er juillet 2018 : il s’agit de l’isolation des parois vitrées et de l’installation d’une chaudière fioul. Jusqu’à fin juin, le dispositif est aménagé avec un taux intermédiaire et des conditions particulières. Pour toute information complémentaire, contactez vos Conseillers Info Energie.
     

Nouveau : Chèque énergie / chèque travaux

L’année 2018 sonne la fin des tarifs sociaux de l’énergie, remplacés par un chèque énergie directement attribué au contribuable éligible. L’éligibilité se déclenche lors de la déclaration de revenus, et il est envoyé à votre domicile par courrier. Ce chèque énergie peut être transformé en chèque travaux, utilisable sur des travaux éligibles au Crédit d’Impôt Transition Energétique (artisan RGE et critères techniques minimums).

Pour obtenir plus d’informations sur ces dispositifs d’aide, contactez un Conseiller Info Energie de l’Agence Locale de l'Energie :

infoenergie@gpso-energie.fr

Ou au : 0800 10 1021