Les écogestes pour limiter sa consommation d’énergie dans la cuisine

3 des 5 appareils les plus énergivores d’une maison se trouvent dans la cuisine. Voici une série d’écogestes pour éviter une facture trop salée.

L’entretien des appareils de froid

Il est nécessaire de dégivrer congélateur et réfrigérateur : au-delà de 3mm d’épaisseur, le givre crée une couche isolante qui entraînera une hausse de consommation (à 4mm, la consommation électrique de l’appareil peut ainsi doubler, selon l’ADEME). Ce geste est à réitérer tous les trois mois pour éviter une surconsommation. Au moment du dégivrage de votre congélateur ou réfrigérateur, vérifiez les joints de votre appareil. S’ils sont usés ils laissent échapper le froid, forçant votre appareil à se mettre en route plus fréquemment : dans ce cas il est conseillé de les remplacer par des joints neufs, qui seront étanches.

 

Cuisiner de façon responsable

Vos appareils sont dégivrés et c’est l’heure de mettre les pieds dans le plat. Il existe quelques gestes permettant de limiter sa consommation d’énergie en cuisinant :

  • Sortir les aliments du congélateur plusieurs heures avant : le temps de cuisson sera ainsi diminué.
  • Couvrir ses plats et éviter d’ouvrir la porte du four lors de la cuisson permet de limiter les déperditions de chaleur.
  • Jouer sur la chaleur résiduelle et l’inertie du four en l’éteignant quelques minutes avant la fin du temps de cuisson permet d’économiser de l’énergie.
  • Laisser refroidir son plat avant de le mettre au réfrigérateur (la chaleur élève en effet la température du réfrigérateur qui consommera plus d’énergie pour retrouver sa température adéquate).

 

Le choix et l’agencement de sa cuisine

Vous avez besoin d’acheter ou de renouveler vos appareils électroménagers ? Plusieurs critères sont à prendre en compte pour faire un choix éclairé :

  • Referez-vous à l’étiquette énergie des appareils : le classement de A +++ (peu énergivore) à D (très énergivore) indique la consommation d’énergie mesurée en kilowattheure ou par cycle, la consommation d’eau pour le lave-vaisselle, etc.
  • Pour les appareils de froids et depuis 2013, on ne produit plus d’appareil en dessous de la classe A+, reste donc à la vente des appareils A+, A++ et A+++. Mais attention, la consommation d’énergie dépendra également de la capacité de stockage, ainsi un réfrigérateur A+++ de 250L consommera plus d’électricité qu’un réfrigérateur de même classe de 150L. Privilégiez donc un réfrigérateur adapté à vos besoins et non de taille surdimensionnée, qui dépenserait plus d’énergie.
  • Concernant le four, qui est l’appareil consommant le plus d’énergie au sein du ménage, il est conseillé d’opter pour un four combiné (four + micro-ondes) qui permettra de réduire le temps de cuisson des aliments et la consommation d’électricité de 66 à 75%, selon l’ADEME.
  • Pour les plaques de cuisson, privilégiez les plaques vitrocéramiques ou à induction qui sont moins consommatrices d’énergie que les plaques électriques classiques.

Il est aussi important de ne pas disposer les appareils froids à côté d’une source de chaleur, cela entraînerait une surconsommation, pensez-y avant d’aménager votre cuisine !

Alors, prêts à mettre la main à la pâte pour une cuisine responsable ?

Pour aller encore plus loin dans les économies d’énergie et bénéficier de conseils neutres, gratuits et personnalisés, les conseillers énergie FAIRE de GPSO ENERGIE sont à votre disposition. Vous pouvez renseigner votre demande via le formulaire de contact : bit.ly/gpsoe-FAIRE-contact ou via téléphone au 0 800 10 10 21.