DÉVELOPPER L'ENERGIE SOLAIRE SUR LE TERRITOIRE DE GPSO : QUELS OBJECTIFS ? QUELS OUTILS A DISPOSITION ?

Élus ou techniciens, vous souhaitez développer l’énergie solaire sur votre territoire ? Après une rapide remise en contexte, nous vous proposons, dans ce petit article, de passer en revue les différents outils existants pour identifier et mettre en œuvre votre potentiel solaire. Cadastres solaires, outils de dimensionnement énergétique ou technico-économique : le Pôle Collectivités-Tertiaire et la référente EnR sont à votre disposition pour vous accompagner !

Contexte : Multiplier par 200 la production solaire d’ici à 2050 ! 

 Le territoire de Grand Paris Seine Ouest est engagé dans une démarche de transition énergétique. Le Plan Climat Air Energie Territorial qui s’étend sur la période 2019-2025 a dressé la nouvelle stratégie territoriale en la matière. Le développement des énergies renouvelables, et notamment de l’énergie solaire fait partie intégrante de cette stratégie. 

 

La production d’énergie d’origine solaire, aussi bien photovoltaïque que thermique, est aujourd’hui très limitée sur le territoire de GPSO (moins de 1 GWh). Pourtant, les objectifs déclinés dans la stratégie du PCAET sont ambitieux. En 2050, la production territoriale annuelle devra atteindre : 

  • 96 GWh d’énergie électrique d’origine photovoltaïque (cette production équivaut à l’installation de panneaux photovoltaïques sur une surface équivalente à 75 terrains de football) 
  • 103 GWh d’énergie solaire thermique 

 

Le rythme demandé impose la production, jusqu’en 2050, d’environ 3 GWh d’électricité d’origine photovoltaïque et de 3 GWh d’énergie solaire thermique supplémentaires chaque année, et ce dès 2020. Chaque année de retard devra être compensée ultérieurement. 

 

Ces objectifs correspondent à l’exploitation de la quasi-intégralité du potentiel solaire du territoire de GPSO. Cela signifie que la quasi-totalité des toitures du territoire présentant un potentiel solaire intéressant devraient être équipées d’ici 30 années.  La stratégie de mise en œuvre de ce potentiel, et en particulier du potentiel solaire des collectivités, doit tenir compte de cet élément. L’objectif de développement est tel qu’il ne sera atteint que par un changement d’approche : plutôt que de choisir d’équiper les 20% de sites les plus intéressants, il s’agirait plutôt d’écarter les 10 à 20% de sites les moins favorables au solaire, et de viser l’équipement des 80 à 90% restant, quitte à programmer la mise en œuvre par lots, via, par exemple, un plan pluriannuel d’investissement. Cette stratégie permet de ne pas « tuer » le gisement solaire : les projets les plus rentables financent ceux qui le sont un peu moins, et qui ne seraient jamais réalisés in fine si un tri initial est effectué. 

 

Les outils à disposition pour développer ce potentiel 

Les objectifs de développement de la production solaire sont donc ambitieux. Des outils permettant la mise en œuvre de ce potentiel existent et sont déjà éprouvés. Nous vous proposons ici de dresser un état des lieux rapide de ces différents outils à disposition. 

 

1. Identifier le potentiel : les cadastres solaires 

Un cadastre solaire permet l’identification, à la maille du bâtiment, du gisement solaire d’une toiture. Diverses données supplémentaires peuvent parfois être fournies. 

 

Au moins trois cadastres solaires permettent de dresser précisément le gisement solaire des différentes toitures du territoire de GPSO. Ils sont complémentaires : l’un ou l’autre peut être plus approprié suivant les données recherchées ou suivant l’identité du maitre d’ouvrage (particulier, collectivités…). La comparaison des différentes données fournies par les différents modèles de calcul permet de plus d’affiner les estimations. 

Réalisé par GPSO, en s’appuyant sur les données de l’Atelier Parisien d’Urbanisme (APUR), ce cadastre possède l’avantage de ventiler le gisement solaire (i.e l’ensoleillement) par tranche de 100 kWh : pour chaque tranche, la surface concernée de la toiture est précisée. Ce cadastre ne fournit cependant pas le productible électrique totale de la toiture : un petit calcul de conversion, prenant en compte la surface de toiture équipée de panneaux et le rendement du système solaire (entre 8 et 15%) permet cependant d’y parvenir. GPSO Energie se tient si besoin à votre disposition pour estimer ce potentiel. 

Ces deux cadastres utilisent le même modèle de calcul : les données sont ainsi strictement similaires, seule leur présentation diffère. 

Ils présentent tous deux certains avantages. 

Ils permettent tout d’abord l’identification, à l’échelle macroscopique, du potentiel d’un territoire communal. Est notamment détaillé le potentiel de production d’électricité photovoltaïque du territoire, ventilé par typologie de bâtiment : les maitres d’ouvrage stratégiques pour le développement du potentiel solaire du territoire peuvent ainsi être facilement identifiés (collectivités, tertiaire privé, habitat social, résidentiel privé...) 

L’identification des bâtiments pertinents est de plus facilitée pour les maitres d’ouvrage publics : il est possible de filtrer les résultats par typologie de bâtiments (bâtiments d’enseignements, bâtiments de santé…) et par qualité du gisement solaire. 

 

De nombreux détails sont également fournis à l’échelle du bâtiment, dont le productible électrique total de la toiture. La plateforme régionale propose de plus des informations plus génériques sur l’énergie solaire (fonctionnement, déroulé d’un projet, structures référentes...). 

 

2. Etudier la faisabilité technique et financière 

Divers outils libres d’accès existent pour étudier la faisabilité technique et financière d’une installation solaire thermique ou photovoltaïque. 

 

Solaire thermique 

Dimensionnement énergétique : Conçu par Tecsol, bureau d’études spécialisé dans le solaire thermique, l’outil SOLO permet le dimensionnement énergétique d’une installation solaire thermique collective.  

 

Faisabilité technico-économique : l’outil OUTISOL, développé également par Tecsol, propose d’évaluer les premiers contours techniques et économiques d’un projet solaire thermique collectif. 

La plateforme SOCOL constitue plus généralement la boite à outils incontournable pour le développement des projets de chaleur solaire collective. 

 

Solaire photovoltaïque 

Dimensionnement énergétique :  

  • un outil en ligne, développé par Tescol, permet l’estimation du productible d’une installation photovoltaïque. Il peut par exemple permettre d’affiner des valeurs obtenues via les cadastres solaires vus précédemment.  
  • PVGIS, outil développé dans le cadre d’un projet européen de recherche, propose également divers modèles similaires, pouvant notamment intégrer les caractéristiques de raccordement de l’installation photovoltaïque (raccordement réseau, autoconsommation, système tracker…) 

 

Faisabilité technico-économique :  

  • L'association Hespul a développé un outil en lignepermettant la réalisation d’une simulation économique simplifiée d’un projet photovoltaïque.
  • L'institut National de l'Energie Solaire a également développé AutoCalSol, outil de pré-dimensionnement technique et financier pour les installations photovoltaïques en autoconsommation : il fait notamment le lien entre production solaire et consommation électrique, évaluant ainsi les besoins éventuels de revente ou de stockage d’électricité. 

 

Le site photovoltaique.info constitue enfin le centre de ressources incontournable pour la mise en œuvre de projets photovoltaïques. 

 

Contactez-nous ! 

L’ensemble de ces informations vise à montrer que bon nombre d’outils libres d’accès ont été développées durant ces dernières années pour donner toutes les cartes aux maitres d’ouvrage pour développer le potentiel solaire de leurs toitures. De plus, de nombreux appels à projets et autres dispositifs incitatifs sont régulièrement lancés pour soutenir financièrement le développement du solaire, notamment sur les bâtiments publics. 

GPSO Energie, et plus particulièrement le pôle Collectivités-Tertiaire et la référente EnR, en tant que structure de conseil de proximité, se tient donc à votre disposition pour vous accompagner dans la mise en œuvre du potentiel solaire de votre territoire. 

 

Pour plus d’informations sur les gisements d’énergie renouvelables du territoire de GPSO, vous pouvez retrouver ici la note technique n°2 de l’ALEC consacrée à la valorisation des énergies renouvelables du territoire. 

 

Nota Bene : 

Si le développement des énergies renouvelables est un axe structurant de la transition énergétique du territoire, il n’est bien entendu que le dernier levier d’action d’une transition énergétique réussie : la sobriété et l’efficacité énergétique, visant tous deux la réduction des consommations d’énergie, sont les deux piliers à mettre en œuvre prioritairement. La substitution complète des énergies fossiles par des énergies renouvelables ne sera en effet possible qu’en réduisant considérablement à la source les consommations énergétiques.