Les fiches techniques de l'ALE

Catégorie : Bâtiments

Rénovation énergétique de la résidence 135 route de la Reine à Boulogne-Billancourt / PDF icon Fiche technique
Cette copropriété de 53 logements, construite en 1958, présente une architecture du type « poteau-poutre » avec une surface vitrée importante. L’absence d’isolation conduit à des surchauffes en été et à une consommation d’énergie élevée en hiver. Le programme retenu vise à pallier ces inconvénients tout en respectant la finesse de l’architecture d’origine et en amenant de nouveaux usages.
Visite d'une copropriété exemplaire de Meudon / PDF icon Fiche technique
Le conseil syndical de cette copropriété de 185 logements, construite en 1963 et équipée d’une installation collective de chauffage, a su convaincre les copropriétaires de remplacer l’intégralité des menuiseries de l’immeuble et d’isoler par l’extérieur les façades. Ces travaux - aujourd’hui pratiquement terminés – entraîneront une réduction très significative des consommations d’énergie.
Construction d’une maison individuelle très performante à Boulogne-Billancourt / PDF icon Fiche technique
Soucieux d’optimiser à la fois le confort de son logement et la maîtrise de ses consommations d’énergie, un couple de boulonnais s’est lancé dans l’aventure de la construction, avec pour objectif l’atteinte du niveau passif. Bénéficiant d’une exposition idéale, la maison se veut être un terrain d’expérimentation laissant une large place à l’innovation et à l’amélioration continue des procédés. Bénéficiant d’une enveloppe très performante, cette maison de 250 m² nécessite un apport de chaleur très limité, fourni par un système « fait maison » adapté aux besoins !
Rénovation thermique performante d’une maison individuelle à Vanves / PDF icon Fiche technique
Afin d’améliorer le confort thermique de leur maison d’après-guerre, un couple de propriétaires vanvéens a choisi de la rénover progressivement, tout en l’agrandissant. Ce projet d’amélioration énergétique est exemplaire par le soin porté à la performance de l’enveloppe thermique, la mise en oeuvre de matériaux écologiques et le choix d’un système de chauffage adapté à l’existant et fonctionnant grâce à un combustible renouvelable.
Rénovation énergétique d’une maison individuelle à Vanves / PDF icon Fiche technique
Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si ce n’est que ce logement était une vraie passoire ! Passoire thermique avec des consommations d’électricité et de gaz très importantes, mais aussi passoire hydraulique puisque le toit fuyait ! D’importants travaux de rénovation énergétique s’imposaient : isolation de l’enveloppe, remplacement des menuiseries, changement de la chaudière et mise en place d’un insert au bois. Une rénovation complète et performante pour un gain de confort et d’énergie conséquent.
Rénovation énergétique de la résidence « Verrières Joli Mai » à Meudon-la-Forêt / PDF icon Fiche technique
Les instances de cette copropriété de plus de 900 logements ont réussi à convaincre les copropriétaires de s’engager dans un important projet de rénovation énergétique. Objectifs : amélioration du confort des occupants et baisse significative des consommations d’énergie. Au programme, remplacement de toutes les menuiseries, réfection du système de ventilation et isolation des planchers bas.
Rénovation énergétique de la résidence « La Terrasse » à Meudon / PDF icon Fiche technique
Cette copropriété importante de 150 logements construite en 1969 est engagée dans une démarche de rénovation énergétique depuis 2011. Grâce à un conseil syndical investi et ayant axé le projet sur l’information et la concertation avec les copropriétaires, le remplacement des menuiseries a pu être voté par l’intermédiaire d’un achat groupé et les chaudières remplacées par deux chaudières à condensation.
Construction d’une maison individuelle passive à Issy-les-Moulineaux / PDF icon Fiche technique
Soucieux de limiter l’impact de son logement sur le climat et sur la consommation de ressources de la planète, un habitant isséen s’est fixé l’objectif d’atteindre le niveau passif pour la construction de sa maison familiale. Basée sur une conception optimale et une enveloppe très performante, cette habitation de 220 m² se contente d’un poêle à bois bûches pour répondre à un besoin de chauffage très limité.
Rénovation énergétique de la copropriété Anatole France à Chaville / PDF icon Coprochavilleversionweb.pdf
Cette copropriété de 44 logements, construite en 1970 et équipée d’une installation collective de chauffage et d’eau chaude sanitaire s’est s’engagée dans une démarche de rénovation énergétique dès 2007 par l’intermédiaire d’un fonds de provision. Cet appel de charges a été spécialement conçu en prévision des futurs travaux d’économies d’énergie afin de mobiliser les copropriétaires dans le projet.
Maison individuelle à ossature bois BBC à Issy-les-Moulineaux / PDF icon FT_maisonbbcissy-site.pdf
Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, tout en limitant ses impacts environnementaux, ce propriétaire isséen a choisi de recourir en grande partie à des matériaux biosourcés pour son projet de construction à basse consommation énergétique. Mariant principes d’architecture bioclimatique et enveloppe performante, ce projet achevé en décembre 2013 a obtenu un label BBC Effinergie certifiant sa performance.
Maison individuelle BBC à Chaville / PDF icon FT_Maison-BBC_Chaville_web.pdf
Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires Chavillois, également professionnels du bâtiment, se sont engagés fin 2011 dans la construction d’une maison basse consommation. Points-clés du projet : conception bioclimatique, matériaux isolants bio-sourcés, excellente étanchéité à l’air, renouvellement d’air performant et énergies renouvelables.
Maison passive et à énergie positive à Issy-les-Moulineaux / PDF icon FT_Maison-passive_web.pdf
L’atelier d’architecture Pascal Gontier a construit une maison passive à Issy-les-Moulineaux. Ce bâtiment bioclimatique produit plus d’énergie (sous la forme d’électricité photovoltaïque) qu’il n’en consomme. Ce projet démontre qu’on peut construire passif, en France et en milieu urbanisé. C’est un manifeste architectural permettant d’atteindre le facteur 4 et de lutter contre le changement climatique.
Réhabilitation BBC d'une maison individuelle à Vanves / PDF icon FT_Rehabilitation-BBC_web.pdf
Afin de réduire les factures d’énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves choisi de la rénover complètement. Cette réhabilitation énergétique est exemplaire par son caractère global (isolation, ventilation et production d’énergie), par la mise en oeuvre de matériaux sains variés (béton cellulaire, béton de chanvre, laine de chanvre) et l’utilisation d’énergies renouvelables (poêle à bois, solaire thermique, photovoltaïque).
Transformation d’un atelier d’ébénisterie en habitation «HQE» à Meudon / PDF icon FT_Maison-HQE_web.pdf
Soucieux de réaliser une habitation économe en énergie, un habitant de Meudon, également architecte, a réalisé la transformation d’un atelier d’ébénisterie en habitation principale. Motivations premières de ce propriétaire : qualité architecturale et environnementale, utilisation de matériaux sains et d’énergies renouvelables.

Catégorie : Installations

L'étanchéité à l'air / PDF icon FT_Etancheite_web.pdf
Avec la généralisation des bâtiments basse consommation, le poste étanchéité à l’air, à l’origine de jusqu’à 30% de surconsommation, ne peut plus être négligé. Il devient obligatoire de le traiter avec la RT 2012 qui impose des tests d’étanchéité à la réception des logements neufs. C’est également un enjeu en rénovation, où ces tests permettent de vérifier la qualité de la mise en oeuvre.
L'isolation thermique des murs / PDF icon FT_Isolation-murs_web.pdf
Afin d’obtenir une performance énergétique globale dans un projet de réhabilitation ou de construction, il est important d’engager au préalable une réflexion sur l’isolation. Avant de chercher à produire de l’énergie, commencez par limiter vos consommations ! Alors que choisir en matière d’isolation ? Quel isolant sera le plus adapté ? Pourquoi privilégier des matériaux sains ?
Les capteurs solaires photovoltaïques / PDF icon FT_Solaire-PV_web.pdf
La technologie solaire permet de produire de la chaleur ou de l’électricité. Les capteurs solaires photovoltaïques sont utilisés pour produire de l’électricité. Contrairement aux idées reçues, ces installations ont des performances intéressantes même dans les régions peu ensoleillées (malgré un ensoleillement plus faible que la France, l’Allemagne est le premier pays producteur d’électricité photovoltaïque).
L'isolation thermique de la toiture / PDF icon FT_Isolation-toiture_web.pdf
Afin d’obtenir une performance énergétique globale dans un projet de réhabilitation ou de construction, il est important d’engager au préalable une réflexion sur l’isolation. Avant de chercher à produire de l’énergie, commencez par limiter vos consommations ! Alors que choisir en matière d’isolation ? Quel isolant sera le plus efficace ? Pourquoi privilégier des matériaux sains ?
Solaire thermique: les capteurs plans / PDF icon FT_Solaire-thermique_cesi_web.pdf
Les installations solaires sont des technologies qui utilisent l’énergie du soleil pour produire de la chaleur ou de l’électricité. Les capteurs solaires thermiques sont utilisés pour produire de la chaleur qui pourra servir à (pré)chauffer l’eau d’un ballon d’eau chaude sanitaire (Chauffe Eau Solaire Individuel, CESI) ou le fluide circulant dans un circuit de chauffage (Système Solaire Combiné, SSC).
Guide d’intégration des capteurs solaires dans l’architecture et dans le paysage / PDF icon FT_Guide-integration_web.pdf
Les technologies solaires sont des énergies renouvelables performantes et exploitables facilement au sein de l’habitat. Néanmoins, la disposition des capteurs solaires peut générer différents impacts visuels sur le paysage (par rapport au bâtiment lui-même, aux voisins, à la rue ou en vue plongeante). Il faut donc faire en sorte que les capteurs deviennent une partie de la composition architecturale d’ensemble.

Catégorie : Matériaux

Béton Cellulaire / PDF icon Beton-cellulaire.pdf
Le béton cellulaire est un matériau de construction possédant les caractéristiques du bois (isolation, solidité) sans ses inconvénients comme la combustibilité.
Les isolants conventionnels / PDF icon FT_Isolants-conventionnels_web.pdf
Pour éviter les pertes de chaleur et limiter les besoins en chauffage, l’isolation est un impératif à la fois écologique et économique. Les isolants dits conventionnels sont les plus couramment utilisés en raison de leurs bonnes performances thermiques et de leur coût modéré. Il s’agit en particulier des laines minérales des isolants synthétiques comme le polystyrène ou le polyuréthane.
Les isolants naturels / PDF icon FT_Isolants-naturels_web.pdf
La nécessité d’isoler son habitat pour éviter les déperditions thermiques n’est plus à mettre en doute. Les isolants « naturels » constituent des alternatives intéressantes aux isolants conventionnels: bénéficiant d’un pouvoir isolant équivalent, certains possèdent également des caractéristiques supplémentaires comme une forte inertie ou la capacité d’être perméable à la vapeur d’eau.