Retour sur...

Retour sur la visite du chantier de rénovation de la Villa des Larrys

Le samedi 9 avril 2022 s’est tenue la visite du chantier d’une petite copropriété. Il s’agit d’un immeuble de 1955, composé de 18 logements, initialement étiqueté G. Le projet consiste en une isolation thermique par l’extérieur, la création d’une ventilation mécanique contrôlée, le remplacement des portes et menuiseries en partie commune. Ces travaux permettront un gain de performance énergétique de 41 %. Une vingtaine de participants répartis en deux groupes sont venus écouter les explications de M. Sarte-Buisson, Président du conseil syndical, et de M. Garcia, maître d’œuvre du projet, en charge de la conception et de la réalisation des travaux.

Le jour de la visite, les travaux étaient encore en cours. Les participants ont ainsi pu découvrir les différentes étapes de la mise en œuvre d’une isolation thermique par l’extérieur.  Le ravalement était, en effet, terminé sur la façade principale, mais l’échafaudage, l’isolant et ses fixations étaient encore apparents à l’arrière du bâtiment.

Outre ces considérations techniques, les participants ont pu en apprendre davantage sur les étapes préalables aux travaux. Parmi les points importants du projet, relevons :

·     La réalisation d’un diagnostic technique global intégrant un audit énergétique détaillé : un point de départ et une étape indispensable à la préconisation de travaux d’amélioration énergétique.

·     Une communication exemplaire : c’est l’élément clé pour souder les copropriétaires autour d’un même projet. À la Villa des Larrys, des rapports et bilans ont été communiqués aux copropriétaires tout au long de la conception du projet. Maintenant que les travaux sont en cours, un rapport d’avancement des travaux a été communiqué aux habitants qui peuvent ainsi suivre le chantier.

·     Une persévérance récompensée : malgré un premier refus des services d’urbanisme de la ville, le conseil syndical ne s’est pas découragé et a retravaillé le projet avec son architecte. Ce travail est payant puisque, après une seconde instruction, le dossier est finalement validé !

·     Le traitement d’un point particulier, mais que l’on rencontre fréquemment sur le territoire de GPSO : les murs mitoyens avec surplomb de l’isolation thermique par l’extérieur sur la toiture voisine. Cet aspect a engendré des coûts et des délais supplémentaires, mais ici encore, la persévérance des copropriétaires a été récompensée.

 

Pour finir, les travaux de la copropriété devraient se terminer cet été. Une seconde phase de travaux avec le changement de la chaudière au fioul est en cours de réflexion.

Pour voir la fiche de la copropriété, c’est par ici !