Témoignages

Lavigne, Sèvres

Après avoir acheté une maison des années 60, dont le bilan énergétique était mauvais, ce Sévrien et sa compagne décident d’enclencher un projet de rénovation énergétique global : isolation thermique par l’extérieur, isolation des combles, changement de chaudière et remplacement de menuiseries. Objectifs ? Améliorer la performance énergétique globale, supprimer les déperditions de chaleur et diminuer les consommations de fioul astronomiques. Retour sur leurs motivations, les freins rencontrés et sur l’accompagnement dont ils ont bénéficié. 

  1. A quelle étape de votre projet de rénovation énergétique êtes-vous ?

Pour l’instant, nous avons bénéficié de premières recommandations de la part des conseillers énergie FAIRE sur le changement de notre chaudière et l’isolation de notre toiture. Ils nous ont avertis sur les points de vigilance lors d’un rendez-vous en permanence, fin 2019. Nous n’avons pas encore entrepris les travaux.

 

  1. Pourquoi avez-vous décidé de réaliser des travaux dans votre maison ? Quel a été l’élément déclencheur ?

Lors de la transaction immobilière, un bilan énergétique a été réalisé : notre maison était dans la catégorie G ou H, c’est une très vieille maison et l’isolation de la toiture est mauvaise. Ce bilan énergétique a tiré la sonnette d’alarme. D’autres facteurs s’y sont ajoutés : le coût du fioul et les importantes déperditions de chaleur, à cause desquelles nous ressentions un véritable inconfort thermique. En attendant les travaux, j’ai siliconé des fenêtres pour lutter contre les sensations de froid ! La circulation d’air est impressionnante… ! La dernière motivation était plutôt d’ordre esthétique : l’isolation thermique par l’extérieur permet de « toiletter » la façade.

 

  1. De quel suivi avez-vous bénéficié dans votre projet ?

Nous avons rencontré des difficultés avec l’architecte des bâtiments de France, qui au départ, n’était pas favorable à l’ ITE (isolation thermique par l’extérieur), pour des raisons esthétiques. Une conseillère énergie FAIRE m’a accompagné sur le choix et l’usage des différents matériaux pour l’ITE ; qui permettaient à la fois de respecter le style de la maison et de gagner en performance énergétique. Après ses recommandations, notre projet d’isolation thermique a finalement été accepté par l’architecte des bâtiments de France. Son accompagnement a permis de justifier le caractère indispensable de la mise en œuvre d’une ITE et de trouver un compromis avec l’architecte.

 

  1. Comment avez-vous connu les services de GPSO ENERGIE ?

En effectuant des recherches sur internet, je suis tombé sur le site FAIRE.fr et sur celui de l’Agence Locale de l’Energie et du Climat, qui contenaient beaucoup de rubriques et d’informations, d’accès à des cartes thermiques des maisons, des exemples et beaucoup d’outils très utiles. J’ai compris qu’il était possible de rencontrer des conseillers localement et de bénéficier de solutions d’accompagnement.

 

  1. Recherchiez-vous une aide précise ? Si oui, laquelle ? Avez-vous trouvé la réponse que vous attendiez ?

Oui, je m’attendais à être éclairé sur plusieurs aspects : sur l’ensemble des solutions techniques envisageables pour notre projet et sur les aides financières disponibles. J’ai appris beaucoup de choses sur les critères de certains matériaux, via des brochures explicatives fournies par les conseillers énergie FAIRE. Plus récemment, j’ai sollicité une nouvelle fois les conseillers pour en savoir plus sur les nouvelles mécaniques gouvernementales. Le véritable intérêt est de pouvoir présenter son projet et d’avoir un retour personnalisé.

 

  1. Quelles seraient vos recommandations pour bien conduire un projet de rénovation énergétique en maison individuelle ?

Je pense qu’il faut prendre son temps et ne pas se précipiter, c’est indispensable de bien nourrir la réflexion du projet, notamment en consultant les conseillers, en demandant des aides et en se faisant accompagner dès le départ. C’est très complexe : en étant accompagné, on est certain de faire les bonnes choses dans le bon ordre.

 Si comme cet habitant de Sèvres vous souhaitez vous lancer dans un projet de rénovation énergétique, ne loupez pas le Forum Rénov' Habitat, le rendez-vous de la rénovation énergétique de Grand Paris Seine Ouest, le samedi 29 mai 2021 à Sèvres. Stands d'exposants, retours d'expériences, conférences : les meilleurs dispositifs seront mis en oeuvre pour vous accompagner. 

Mme Laguens, habitante de Meudon

Cette habitante de Meudon a décidé de se lancer dans un projet de rénovation énergétique alors que sa maison en meulière commençait à se dégrader. Changement et isolation de toiture, ravalement de façade, remplacement des menuiseries : par quelle étape commencer ? Quels sont les travaux à prioriser ? Les conseillers énergie FAIRE lui ont permis d’y voir plus clair. Retour sur son expérience, ses motivations, et l’accompagnement dont elle a bénéficié.

 

  1. A quelle étape de votre projet de rénovation énergétique êtes-vous ?

Pour l’instant, j’en suis à l’étape des devis et à la déclaration de travaux, je souhaite rénover ma maison qui est une maison ancienne en meulière. Je prévois de changer et d’isoler la toiture, d’effectuer un ravalement de la façade en pierre meulière et de changer les menuiseries (fenêtres et volets).

 

  1. Pourquoi avez-vous décidé de réaliser des travaux dans votre maison ? Quel a été l’élément déclencheur ?

Le premier élément déclencheur venait d’infiltrations persistantes d’eau de pluie dans le toit et les murs (certains murs intérieurs commençaient à se dégrader et la peinture s’effritait). Nous ressentions un certain inconfort à l’intérieur (trop chaud l’été, parois froides et humidité l’hiver). Enfin le sujet de la transition écologique m’intéresse ; je me suis orientée professionnellement dans ce sens.

 

  1. De quel suivi avez-vous bénéficié dans votre projet ?

J’ai bénéficié d’un premier rendez-vous de fond avec une conseillère énergie FAIRE à la Maison de la Nature et de l’Arbre de Meudon. Cette conseillère m’a aidé à prioriser mes travaux et m’a donné une visibilité sur les aides éventuelles. Elle était d’un grand enthousiasme !

Je me suis remise sur le projet fin mai 2020, qui avait été freiné pendant le premier confinement. J’ai effectué plusieurs demandes de devis et j’ai sollicité une seconde fois GPSO ENERGIE en fin d’année 2020. Je suis tombée sur un autre conseiller, qui a été tout aussi efficace. Je lui ai envoyé une liste de questions ainsi que mes devis pour y voir plus clair :  il a été de très bon conseil et réactif et m’a mis à jour sur l’évolution des aides financières. Il a répondu à mes nombreuses questions dans l’après-midi ! J’ai apprécié sa réactivité, son professionnalisme et sa capacité à s’adapter à chaque dossier ! 

 

 

  1. Comment avez-vous connu les services de GPSO ENERGIE ?

J’ai tout d’abord découvert le réseau National FAIRE : comme je m’intéresse à ce sujet, je m’étais rendue au salon Batimat pour écouter des conférences, j’ai alors compris que le gouvernement voulait massifier la rénovation énergétique chez les particuliers. En me rendant sur le site de GPSO pour commander un bac à compostage, j’ai découvert que GPSO ENERGIE proposait des permanences mensuelles à la Maison de la Nature et de l’Arbre où l’on pouvait rencontrer les conseillers énergie FAIRE, j’ai ainsi fait le lien entre le réseau national et les services locaux.

 

  1. Recherchiez-vous une aide précise ? Si oui, laquelle ? Avez-vous trouvé la réponse que vous attendiez ?

J’avais surtout besoin qu’on m’aide à y voir clair sur l’ordre et la nécessité à enclencher plusieurs types de travaux. Je pense que la meilleure aide c’est d’être accompagné dans le parcours de rénovation et dans la priorisation, pour comprendre « par quel bout le prendre ».

 Pour y voir clair parmi les nombreux devis, pour une expertise sur les questions techniques concernant le bâti ancien, rencontrer les conseillers m’a beaucoup aidée. Selon moi, la meilleure valeur ajoutée des conseillers énergie FAIRE c’est l’accompagnement au choix et la neutralité de leurs conseils.

 

  1. Quelles seraient vos recommandations pour bien conduire un projet de rénovation énergétique en maison individuelle ?

« Penser global » et ne pas hésiter à se lancer dans des travaux d’isolation, sans se laisser décourager par la complexité. Garder un rythme, et y consacrer du temps, même pendant les périodes de confinement !

Si comme cette meudonnaise, vous souhaitez vous faire accompagner, adressez votre demande sur le forumaire de contact ou via le numéro vert 0 800 10 10 21

M. Boyer, habitant de Sèvres
Contact EIE (2012)

Prévoyant des travaux d'isolation de la toiture de mon pavillon, j'ai consulté GPSO Energie.
Cela m'a permis de valider mon projet, d'être informé des di˜érents matériaux et techniques utilisables ,
de connaître les possibilités de subvention et aussi d'avoir une fourchette du montant des devis à attendre. Cette aide à la décision permet d'engager des négociations avec les entreprises dans des conditions favorables.